Savourer les petits riens, les détails et enfin prendre le temps de prendre le temps…

Les vacances sont quand même LE moment pour Prendre Le Temps.

Taisons ces ” je n’ai pas de temps ” vivons,profitons, ayons conscience de toute la beauté autour de nous, sourions davantage en vivant les choses en n’oubliant jamais leur valeur.

Ecouter le rire de mes enfants qui jouent dans la piscine, chercher des trèfles à quatres feuilles et me rappeler que j’avais 10 ans (hier),faire une jolie rencontre inattendue un soir de blahsitude sans grands espoirs, être surprise par la bonté des gens, sourire à la synchronicité merveilleuse même que les contretemps sont très doués pour ça, fêtez vos contretemps ils vous mènent là où vous devez être au bon moment,écrire un mail à un inconnu, recevoir des encouragements d’un inconnu,penser à un(e)ami(e),écouter mes enfants raconter leurs petites histoires,savourer leur voix( rien de plus merveilleux que la voix de ceux qui nous sont chers),manger de la glace(à même le pot) avec de la chantilly c’est encore meilleur!manger ou boire des choses qui nous rappelle l’enfance,sentir un parfum qui nous évoque des souvenirs,aller nager et se féliciter d’avoir battu son records de longueurs,retrouver un ancien poème et s’étonner de l’avoir écrit,recevoir une lettre dans sa boîte aux lettres comme autrefois,humer l’air frais d’un matin d’été ou le parfum doux et poétique d’un soir d’été avec l’orage qui gronde,faire du trampoline,renseigner des inconnus dans la rue,au magasin,les petites conversations improvisées,les soirées pâtes improvisées entre filles,marcher sur des jouets râler et en rire(ils grandiront si vite et ce sera une douce nostalgie),rire devant nos déboires,l’évier qui déborde et le reste ,se dire que le pire est derrière nous et le meilleur à venir,mettre une robe blanche et croire en l’amour,faire un jogging même si on sait qu’on n’ira pas bien loin, dire bonjour avec le sourire à des inconnus/des voisins/autre,regarder les gens qu’on croise en voiture,imaginer leurs histoires,voir une dame pleurer au volant, se dire qu’on n’est pas la seule à faire ça, épargner une araignée qui s’est invitée tardivement dans notre chambre,cuisiner de nouvelles choses et se régaler même seule(surtout seule!),chanter comme une folle dans ma voiture( avec les enfants c est encore plus marrant),rendre un service,tous les merci, savourer les marques de politesse,savourer un sourire( le notre aussi!)faire face à ses peurs,avoir des moments de folie, parler des heures au téléphone,apprécier la solitude et son calme, regarder un bon film seule, toute décider seule tranquillement sans compte à régler à personne, offrir un petit cadeau spontanément juste pour faire plaisir(le geste reste gratuit et ça fait toujours tellement de bien),admirer les petites fleurs qui poussent sur la terrasse, compter les prochaines jolies roses à venir et sourire, sentir la lavande, mettre du monoi dans ses cheveux et sur sa peau et croire qu’on est en vacances très loin, écouter la mer dans un coquillage, écouter les petites histoires des autres, rire de bon coeur, être fière de ses enfants pour des petites choses,se colorer les cheveux et changer de tête ça fait toujours du bien,retoucher des photos et voir la magie apparaître,sentir l’inspiration débordée( surtout après minuit), se réveiller noter dans un cahier les idées pensées et vagues d’émotions,rêver ses prochains voyages,apprécier chaque saison,se souvenir des beaux moments,méditer avec les enfants le soir avant qu’ils ne s’endorment,voir que l’on peut compter sur ses ami(e)s et même parfois sur des simples êtres humains au gré du hasard,oublier les cauchemars noter ses rêves de la nuit, regarder les étoiles, se dire qu’on est si petit et que pourtant on peut tous faire de grandes choses, transformer l’ordinaire juste en étant soi même,rire de nos bêtises,engager la conversation juste pour le plaisir d’oser et de se relier aux autres(ce n’est pas dans ma nature mais j’adore quand l’envie me prend de le faire)vouloir acquérir encore plus de bouddha(sans être bouddhiste)et autres statuettes symboliques pour créer un autel apaisant devant lequel méditer,mettre des huiles essentielles pour mieux dormir,s’auto masser le dos avec des huiles pour se détendre avant de s’endormir,admirer les petits détails esthétiques dans la nature,revenir les photographier,manger les fruits de saisons,admirer l’instant où la maison est parfaitement( si si!) rangée et propre avant la tornade de mes petits monstres,rire devant la pagaille,plonger dans un livre, lire un livre en même temps que sa meilleure amie et en discuter ensemble,ecrire des bêtises à un inconnu juste pour rire(la vie est légère rien ne sert de philosopher toute la journée),apprendre de nouvelles choses, de nouveaux mots,poser des questions, avoir des réponses, mettre des annonces ,avoir des réponses,rêver encore demain,savourer aujourd’hui,marcher pied nus parce que c est l’été,avoir un bon fou rire et voir des liens se souder, faire confiance,oser,s’ouvrir aux autres, se protéger,avoir besoin de moments de calme et de solitude pour se ressourcer et revenir avec toujours plus à donner.

Et encore tellement d’autres petites choses à ajouter à cette liste.

Et vous?faites votre liste de petits riens qui font le sel de la vie(voir le livre de Françoise Héritier dessus que je suis en train de lire en ce moment), ça fait tellement de bien,on relativise sur tout et on voit qu’il y a de belles choses dans la simplicité de nos vies qu’il faut savourer s’arrêter pour apprécier.

***Blessings dear souls***

Poser, réussir ses photos, être modèle et autres conseils

Qu’est qu’un bon modèle selon moi?

Alors j’avoue préférer travailler( pour les shooting pose contre photos) avec les débutantes et aussi des personnes humainement intéressantes.Enfin cela dépend de ce que j’ai envie de créer.
Je vais me contredire tout de suite en disant que j’adore avoir des modèles réguliers, parce qu’on apprend à se connaître au fur et à mesure et une confiance/un respect/admiration mutuels s’instaurent si ce n’est une amitié.Et c’est super aussi.

Mais j’adore la découverte d’une nouvelle personnalité, être touchée par une personne, un regard,un visage, un état d’esprit agréable et positif, des êtres curieux et enthousiastes! ça me fait beaucoup de bien.

J’aime la rencontre et le partage lors d’une séance photo, partager mon univers en échange d’un autre. j’aime les personnes qui posent des questions, montrent leur intérêt et osent des poses sans se prendre la tête.

J’aime les personnes honnêtes, gentilles( dans ce sens perdu: humaine, douce et chaleureuse)et surtout pas imbue de leur personne ou capricieuse.

Un bon modèle c’est avant tout quelqu’un de passionné et motivé.
La première qualité requise pour poser c’est :l’expression.
Avoir de la personnalité ,un certain charisme et oser se lâcher , se révéler!
si sur toutes vos photos vous faites la même pose et tête, cela ne donnera pas grand chose, vous pourrez repartir avec des jolies photos de vous mais sans doute un peu fades et sans vie.

Alors le conseil c ‘est

* regarder des photos, sur internet, dans les magazines, regardez ce que vous admirez et inspirez vous, tester des poses devant votre miroir, des nouveaux make up, soyez créatives! Ne vous limitez pas à ce que l’on dit de vous, soyez tout ce que vous pouvez être!
soyez vous même ou jouer un rôle si c est pour une mise en scène, entrez dans la peau de votre personnage!Sachez utilisez vos qualités tout comme vos défauts.
Acceptez votre imperfection, c’est votre différence!

Pour un mannequin professionnel il faut savoir faire l’actrice, avoir confiance en soi.Vous devez emmener le spectateur dans l’univers que vous allez créer avec votre photographe.

*créez vous des dossiers de thèmes de photos que vous aimeriez faire.Sur pinterest par exemple ou autre site de partage d’images.

On reviendra plus tard sur la confiance en soi c ‘est un long débat.

*Lorsque vous avez fait un super shooting, ne vous reposez jamais sur vos lauriers ;) Certes il faut vivre à fond et apprécier le moment, mais continuez de vous dépasser , de prendre des risques, de faire des choses différentes et surtout amusez vous! Oui parce que l’on peut très bien être très organisée, motivée et professionnelle mais il ne faut pas figer les choses, c’est bien aussi d’être prête à improviser , de proposer des idées et de vivre un moment d’échanges et de partages.Evitez de vous prendre trop au sérieux ou de monter sur vos grands chevaux, vous allez vite braquer les autres et cela ne vous rendra pas service.
On peut revenir sur la confiance en soi: croire en soi ,reconnaître ses qualités tout comme accepter ses défauts et montrer/donner le meilleur de soi même c est très bien. Avoir confiance en soi c’est avant tout s’accepter telle que l’on est et être soi même, croire en ses rêves et agir pour les réaliser.
Avoir confiance ce n’est pas regarder les gens de haut et attendre qu’un photographe fasse vos photos gratuitement juste parce que vous avez dejà une soit disant longue carrière derrière vous.

On a tous et toutes tellement à apprendre de chaque rencontre, bonne ou mauvaise.Soyez attentive et écoutez/observez lors de vos séances photos.

De toute façon lorsque l’on admire vraiment un photographe c’est bien aussi de penser que s’offrir une séance avec cette personne est vraiment la meilleure façon de valoriser son travail, de l’encourager , de l’aider à continuer sa passion/son travail.

Conseils beauté:

* L’idéal quand même c’est de se faire un masque de beauté avant le shooting, avoir passé une bonne nuit de sommeil parce qu’une séance photo demande beaucoup d’energie!Vous l’avez sans doute déjà lu partout mais bien boire pour avoir une belle peau c’est indispensable!Ne pas fumer.( il est toujours temps d’arrêter,autrement aller regarder la peau d’une personne qui a 10/20 ans de plus que vous et qui fume depuis votre âge, vous aurez un aperçut de ce qui vous attend ;)

*Venez maquillée lors de la séance si on vous l’a demandé.Quand je ne maquille pas mes modèles je préfère qu’elles viennent maquillées. Après pour les séances mise en scène ou les books je peux maquiller ou prendre une maquilleuse au frais du modèle.


*Et si c est votre première séance photo?
peu importe que vous soyez novice ou experte, laissez vos aprioris,préjugés, venez comme vous êtes, sans stresser :)

Si vous êtes plutôt timide ou pas à l’aise,n hésitez pas à en discuter d’abord avec votre photographe.

Pour ma part je suis toujours à l’écoute, je suis moi même réservée et pas forcément à l’aise en public même si je me fais souvent violence parce qu’il faut bien faire face à nos peurs pour les dépasser!

Nous pouvons parlez de vos appréhensions, de vos complexes, de ce que vous attendez des photos si vous avez par exemple une mauvaise image de vous même. Cela peut avoir un bel effet thérapeutique :)

Je ne suis pas thérapeute même si j’ai une grande empathie et compréhension des autres à cause ou grâce à mon hypersensibilité donc je connais le pouvoir d’une séance photo pour se voir différemment et améliorer l’estime de soi.
Rien que déjà de se faire jolie, se montrer sous son meilleur jour,prendre soin de soi et avoir sa propre séance photo,ça fait du bien. On apprend à se retrouver.Et sans aller dans les préjugés du côté superficiel de l’esthétisme, je pense que vous serez toutes d’accord avec moi qu’on a besoin de se sentir jolie que ça fait du bien au moral,qu’un compliment est toujours le bienvenu !

* Si vous êtes modèle ,mettez toutes les chances de votre côté, soyez ponctuelle! Un retard vous sera peut être excusé mais déjà cela donnera une mauvaise image de vous.Les personnes impliquées et respectueuses s’arrangent pour être là à l’heure, cela demande un minimum d organisation et montre votre sérieux.


*N’oubliez pas le contrat( Model release)
c’est une autorisation qui couvre aussi bien le photographe que vous même, vous devez être en confiance avec votre photographe et si c’est quelqu’un de sérieux et compréhensif il ne mettra pas sur facebook des photos de vous qui ne vous mettent pas en valeur et qui vous mettent mal à l’aise. Ceci dit lors de séance rémunérées de type boudoir certains photographes pourront vous faire payer 20 % de plus en échange de non diffusion des photos. les photos étant notre galerie et notre unique façon de promouvoir notre travail.

En ce qui me concerne je suis ok pour ne pas dévoiler l identité de la personne, voir couper la tête, juste montrer des extraits de façon anonyme, mais je demande 20 % de plus si aucune des photos ne peut être dévoilées.


*un conseil pour tous les modèles amateurs :
photos avec votre portable à éviter.Personne ne vous prendra au sérieux, c est tout à fait ridicule tout ce que l’on peut voir sur les sites de book en ligne, des photos à l’arrache,vulgaire, à la lisière du pathétique.
Respectez vous les filles!

*Choisissez bien vos photographes, afin d’avoir des univers variés et d’expérimenter des choses qui vous parlent et reflètent votre personnalité.

*Ne retouchez JAMAIS une photo de votre photographe. Déjà c’est un manque de respect si vous n’en avez pas demandé l’autorisation d’abord et si vous avez choisi un photographe c’est pour son style donc pourquoi vouloir faire autre chose de ce qu’il ou elle a créé?

*Vous pouvez mettre vos photos sur facebook et vos sites, mais n’oubliez pas de mettre le nom de votre photographe, un lien vers sa page et son site.ça prend 5 min et cela montre votre reconnaissance et votre respect, c est aussi une façon de dire merci lorsque vous avez eu la chance d’avoir un shooting pose contre photos.
J’avoue être toujours agacée et surprise de voir de jolies photos de modèles et rien, on ne sait pas qui à pris la photo?
Je trouve ça désinvolte et ingrat.
Cela peut être un oubli, j’ai pas le temps, mais bon quand même quand on aime ce que l’on fait et qu’on apprécie aussi le résultat cela ne coûte rien de partager et de crédité la personne qui a souligné votre beauté et mise en valeur de façon créative .

Si vous avez des questions surtout n’hésitez pas ,je me ferai un plaisir de répondre.

Pour le moment ma recherche de modèles reste sur les thèmes suivants :

Sweet sixteen,je recherche des filles de 16 ans qui habitent près de Seclin.
Mais apparemment pour le moment ce n’est pas facile à trouver :)

Et des filles grandes et minces (majeures) pour des session boudoir/semi nu en extérieur et studio.
Je souhaite avec la nudité évoquer les émotions, la fragilité, l’essence même de l’âme, la beauté sans atours.

Autrement je n’ai plus beaucoup de temps disponible pour autre chose, etant donné que je privilégie mon temps libre(j’ai encore les enfants avec moi tous les jours jusqu’en septembre) qu’il me faut cette année travailler beaucoup sur ma promotion et me faire connaitre.
Merci d’ailleurs beaucoup à tous les personnes qui m’encouragent et me soutiennent en partageant et likant mes pages.

Les jours commencent à rallonger, alors je suis disponible pour des séances photos en semaine vers 19h n’hésitez pas à me contacter pour réserver une séance, en sachant que j’offre toujours la séance portrait lifestyle à 45 euros pour 30 min et 5 photos HD jusqu’à la fin du mois de Mai.
Flyers-promo-portrait-pour-mai-2013

flyersmaternitc3a9mars2013

4 regardez devant vivre les rencontres ne pas rester what would you put in your suitcase if you go to your Elsewhere today DSC_0096

https://www.facebook.com/pages/Helenina-S%C3%A2me-Photographie/133998520600?ref=br_rs

“La solitude est le nid des pensées”(proverbe kurde)celles ci peuvent être créatrices apaisantes,ou destructrices comme le doute qui ronge

I don’t know what the fuck with me?( celle là ça doit faire plus de 15 ans que je me la dis ) ;)

Hurt like me and perhaps you’ll be allowed to claim the silly “I know you”
Hurt like me and perhaps you'll be allowed to claim the silly "I know you"
Mais je suis constamment pleine de doutes. Je suppose que l’artiste doit douter pour avancer, se remettre en question, mieux se structurer, mieux exploiter tous les éléments lors d’une séance photo.
Ecris le mal et trompe le comme l’ennui
Ecris le mal et trompe le comme l'ennui

It’s a mess some kind of caves with too many books
Lots of cloths of the past
and we tear and tear trying to dance to gasp something
a faint fleeing hope
can she sway to me please
and a din
shaking ground collapsing humanity
falling of hearts blood avalanches
dust and clouds of nothingness so white is the absurdity of the blue ball
It’s only our parasites she whispers
I lost my leg it’s okay
But I did not want to lose my brother
Write on a slate how stupid this is
stupid stupid stupid
he said we should not suffer for others
and I always wonder how do you do that
Live your life Little girl
Ecris le mal et trompe le comme l’ennui
when my voice flies higher and merges with other souls
it’s the sun dancing in my veins
I believe in the magic of sunsets though its been ages I haven’t looked at the sky
but I stil have conversations with God
It’s not the dress that makes the princess isn’t it
still thank you for this dream
thank you for believing
thank you for loving my hell
thank you for trying to understand
I have to accept that I’m fallen from the nest
frail birdy
Yet you still hear the screaming howl
if I tell you I am a tree you want to carve beauty on it
I keep writing because you can read
You asked if I could help you find your heart back
I think I used to be good at this
I knew the right invocations because I believed the name they gave me
murmuring walls ” sorceress sorceress sister of the witches”
My poor aching brain sometimes I wish I could only find you back
you’re so lost now
and the words between my wings tell me how I wish I could be given a warm loving motherly embrace something I never got(…)

 I am so weak sometimes and I must play pretend and wear the dress in which you see me(…)
I am so weak sometimes and I must play pretend and wear the dress in which you see me(...)
Mais je vis de plus en plus mal ce genre de phases. C’est comme une impression qu’il faut repartir de zéro, se détruire, se noyer, se perdre et se retrouver, se reconstruire. Pourtant chaque jour déjà on continue de se construire, mais je suis comme ça, je dois passer par des phases de destruction, table rase. Hurlements étouffés. Dieu sait pourquoi.

Deep down what do we really see of ourselves deep her with her what can we really heal of ourselves
Deep down what do we really see of ourselves deep her with her what can we really heal of ourselves
Je me suis mis une pression de malade pour Le Nid, ce shoot avec Joséphine ça fait partie des choses dans le grenier féerico bordélique de ma tête, des choses à raconter. Et puis lorsque les gens s’investissent à fond autant que moi ça me touche tellement que j’ai peur de ne pas être à la hauteur. Le drame de ma vie? ;)

Je sais très bien que je dois être seulement meilleure photographe que celle que j’étais hier et franchement lorsque je vois mes premiers essais artistiques en photos, tout ce que j’ai fait parce que mon archive en photos (notamment auto portraits + poèmes) est immense, parce que j’ai toujours été très productive jusqu’à ce que j’ai des enfants( rire). Non je trouve que je suis encore très productive, même trop parfois.

J ‘ai ce côté compulsif, besoin de créer, de répandre quelquechose de beau pour apaiser la bête peut être, faire taire les succubes dans mes cheveux. Mais voilà que de nouveau je dors mal, plus de cauchemars pourtant, juste des pensées qui gigotent et prennent toute la place dans mon lit, dans ma nuit.

Pour le Nid, je voulais exprimer des tas de choses, la naissance,la renaissance, cette chose merveilleuse et tellement idéalisé de l’amour inconditionelle, la protection maternelle et mystique aussi (Dieu/déesse)ainsi que toutes les étapes de la vie de femme, mais cela fait aussi partie de mon travail evoquer toutes ces cycles,passages, portes,chemins, morts et renaissances, révéler les femmes en nous. Je pense vraiment que les petites grand mères attendrissante que je peux  croiser parfois ont encore en elles la petite fille qu’elles furent, la jeune femme séductrice et toutes ces histoires, tous ces livres là dorment en elles, se réveillent parfois à travers les rêves, souvenirs et les rencontres.Chaque nouvelle page de vie conservent toutes ces histoires, ces personnages que nous avons crées autrefois et que d’autres ont cousus sur mesure pour nous( ou pas),de faux miroirs aussi…J’aime le souvenir, je suis une incurable nostalgique chronique.

Mais je déteste rester bloquer dans une erreur ou un échec passé, n’importe quel nuage noir, alors je m’efforce de me battre. J’accepte le flots des émotions et ensuite je passe au travers, il faut que je continue et que je ne m’écoute pas.

Je me souviens un jour quelqu’un m’avait dit qu’il ne fallait pas trop s’écouter, j’étais surprise sur le coup je ne comprenais pas. Pourtant j’ai conscience que je suis ma pire ennemie alors je ne devrais plus m’écouter, juste vivre, essayer de respirer.

La nuit dernière j’ai rêvé d’une femme qui m’offrait un livre sur lequel on pouvait lire : Survivre. Et aussi d’une découverte de statuettes mystiques qui annonçait l’aube d’une nouvelle ère pleine d’espoir.
The birth of healing thoughts under feathery clouds
The birth of healing thoughts under feathery clouds
God is all around yet everywhere I go I am so alone
God is all around yet everywhere I go I am so alone

Come back yesterday heal me tomorrow lull the suffering of my nows
Come back yesterday heal me tomorrow lull the suffering of my nows

Frail stories from the womb you can lose everything your presence here is a mere chance or something extraordinary
Frail stories from the womb you can lose everything your presence here is a mere chance or something extraordinary

 

 

voilà un aperçu de cette séance. J’aime la douceur qui s’en dégage. J’adore travailler avec Joséphine, c’est en plus d’être un joli modèle, une personne intéressante, positive, qui ne se prend pas la tête et puis j’adore aussi sa passion pour la photo.Son enthousiasme est communicatif et puis elle participe vraiment, elle apporte d’elle même, elle ne fait pas que s’ajouter ou orner le décor, elle lui donne vie. Merci pour ça Joh!Elle fait partie de mes belles rencontres de 2013 !

Voilà encore beaucoup de franglais, mais c’est comme ça, je ne me justifierai pas. Il faut être bilingue pour tenter de comprendre mon univers.

Bonne soirée, puisse la nuit être douce et le sommeil réparateur, nourrissons des pensées lumineuses uniquement.

L’art, nos égos et pourquoi pas des rêves d’alter échos et de partage?

J’avais envie d’écrire sur cette constation un peu triste même si au final c’est peut être juste comme ça.

Le milieu artistique est un monde d’égo.

Pas que ,évidemment, mais ce serait mentir que de dire le contraire.

Je remarque qu’il y a beaucoup de comparaisons, de compétitions, de mauvaises pensées, de jugement aussi sans aucun doute.

C’est tellement dommage.

C’est comme lorsqu’une modèle que j’apprécie beaucoup m’a parlé de l’attitude des autres filles envers elle lors d’un regroupement de photographes et modèles. Elle avait été jugée hâtivement par d’autres filles qui ne la connaissaient pas.

Vous venez à un regroupement, vous venez pour partager, êtes vous si peu confiantes en vous que vous avez ce besoin de descendre une autre personne?Pourquoi participer à ce genre d’évenements si ce n’est pas dans le but d’échanges, de faire de jolies rencontres, de voir le bon côté des gens et ce que vous auriez à gagner en discutant, en apprenant à connaître au lieu de vous faire vos idées directes.

Nous avons des préjugés. Il y a souvent des personnes que l’on ne sent pas, comme un instinct, quelquechose qui nous met mal à l’aise. La plupart du temps on interprète mal leur timidité et on se sent rejeté et du coup on rejète.

Je suis de celle qui passe toujours au delà de ses préjugés. J’ai besoin de voir si je me suis trompée, d’être surprise.

Dans le monde des photographes, cest pas mal chacun pour soi. Tu te lances à ton compte et ne rêve pas que ceux qui l’ont fait avant toi t’aident et t’orientent.On peut tous prétexter ne pas avoir de temps et cela est parfois vrai, tant de choses à faire.

J’ai arrêté cela dit de jouer à la plus gentille du monde ;) lorsqu’un inconnu m’écrit pour me demander comment je fais mes photos et souhaitent avoir des conseils et astuces, sans liker ma page, sans mettre de commentaires sur mes photos bref avec juste le ” je viens là pour t’utiliser parcequecestlemondemoderneettoutlemondefaitcommeça” ça m’agace beaucoup.

Du coup je zappe.J’ai le coeur sur la main mais il y a des choses qui se méritent et des façons de faire. Lorsque les gens n’ont rien à t’offrir et qu’ils ne s’intéressent même pas à toi,à ton travail mais uniquement à ce que tu pourrais leur apporter moi je dis get out of my garden et va voir ailleurs si je suis ;)

https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc6/7409_10151550599929185_1240222712_n.jpg

Autrement avec certaines personnes je partage volontiers en espérant qu’elles trouveront leur propre style. Je trouve que c’est bien de partager son savoir même si l’on a conscience qu’il nous reste encore tant à apprendre, on apprendra d’autres ;)Et c est bien d’encourager les autres.

On a tous des images en tête, on veut faire “à la…” “comme” mais on ajoute toujours quelque chose de notre propre univers, nos pensées, ce que l’on cherche à raconter.
Je suis toujours étonnée lorsque l’on reconnait mon style, que l’on dit que j’ai un style mais je crois que chacun voit ce qu’il veut voir de mon travail.

Certaines personnes y verront le côté sombre, la mélancolie, les choses fragiles, sensibles et d autres s’attarderont sur les lumières ésotériques, la féerie poétique de ce que je crée.

J’ai sans doute mon style parce que je suis artiste à la base( et je dis pas cela par prétention juste que j’étais peintre mixed media à mon compte avant de choisir la photo) ( et puis le terme artiste ce serait un long débat pour ce soir ;)la version courte pour maintenant une artiste pour moi c’est quelqu’un qui a des choses à raconter,partager et qui ne peut pas faire autrement).

mais je ne veux pas être limitée à cela, j’ai des styles, je ne fais pas qu’une seule chose, je veux tout faire :)

Sur internet les photographes se jugent entre eux sans se connaître, sans oser échanger. Peut être que la concurrence fait qu’il n’est pas possible de créer des amitiés, de vrais liens sincères entre artistes?Les gens craignent d’être copié, je trouve souvent ça un peu prétentieux.

Comme si on avait tout inventé et que l’autre ne pouvait pas avoir pensé la même chose.On devrait vraiment pouvoir se détacher de tout ça. Nous avons tous des inspirations,ici et là, des collections d’images sur pinterest ou des fav’ sur flickr. Tout ce que nous regardons, les gens que nous rencontrons,les mots que nous échangeons au grè des hasards, nos émotions, tout cela nous inspire.

Peut être que nous gagnerions à apprendre à connaître les autres avant de les juger. Il m’arrive aussi lors de mes jours sans, lorsque je doute, de regarder les autres, de me comparer et de juger.

Mais je n’ai pas du tout envie de finir comme une conne amère.C’est dans ces moments là que l’on devrait regarder différemment. Les autres aussi doutent parfois, mettent des photos dont ils ne sont pas sûrs mais qu’ils aiment quand même et voudraient que les autres les voient, lisent les messages …tout ça…

On a tous quelquechose à offrir de différent du fait que l’on soit unique.

On se fait du mal à se comparer, à se dire , où je me situe dans la concurrence?Est ce que je vais réussir demain?C’est quoi réussir?Il ne faut pas écouter les personnes négatives et pessimistes, on l’aura tous compris c’est pas le monde des bisounours, c’est la crise et bac ça veut dire Bienvenu au chômage ou un truc dans le genre( mais faut l’avoir quand même einh ne serait ce que pour le prestige!)(rire)

Malgrè tout ça faut encore croire en nos rêves sinon il nous reste quoi?

Et puis dès qu’une personne nous dit ” ce n’est pas pour te décourager mais…” shut your mouth! si tu ne veux pas me décourager commence pas ta phrase par ça tu te contredis tout seul.

Voici quelques récents auto portraits, je m’y remets, j’essaie de renaître, j’en ai besoin.

Image

Image

ImageImageImageImage

et les mots qui vont avec:

words tomorrow.
*************
It hurts so bad like a vulcano that keeps calm but just want the lava to cover it all
to swallow the core
vanish
disappear
be a breath
be a feather
I loathe all the ivy of this hell
I wish a ” pretty girl” could be enough to light my pages
but so many sighs are unwritten
I am sieving the tiny gleams in the aching paper
I am shielding my words
holding my tongue
taping my mouth and my wings too
choking my soul for fear of being loved for fear of being hated too
numb and bleak as hell like the title of my heart book
I take credit for every spot of blood for every scar
it is all mine
Even the rain
Is it so a piece of cake to fly away from your own claws
Yet I don’t want to die so let her torture me ad libitum
so I am never approach
so I am drifting
on the ocean of nothing
knots and pieces of mirror
there are so many thorns under the coton of my dresses
when she asks for something
does she want to save me
I doubt her words
I doubt her face
Even her eyes can lie
There is nothing to read between lines
I am fallen from the nest
licking my wounds in the corner of my room
unable to breathe willingly
Everything is artificial and mostly hurtful
If only I could be a fool again maybe you would read and laugh more as we turn the pages(…)

Et mes récents projets perso :

https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/562223_10152740820685601_1630638342_n.jpg

https://fbcdn-sphotos-e-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/72792_10152735358970601_50081592_n.jpg

https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/537782_10152753462125601_1521549387_n.jpg

plus de cette séance avec la belle Zara et les esprits amérindiens https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152733668280601.1073741831.133998520600&type=3

Mes dernières super promo ,profitez en :)))le beau temps revient!si quelqu’un veut faire un boudoir en extérieur :) ce serait magique( taper outdoor boudoir sur google ou pinterest et vous verrez y’a de la poésie à faire!)

http://farm9.staticflickr.com/8260/8639913748_66c58543d1_c.jpg

comment ça Hélène mais tu es complètement folle du outdoors boudoir? Il y a des endroits peu fréquentés dans ma campagne et ce n’est pas parce qu’un camionneur ou un joggeur aura vu votre culotte qu’on va mourir ;)Quand on est en maillot de bain sur la plage c’est un peu la même chose et puis sans folie ce monde serait sacrément chiant non?

http://farm9.staticflickr.com/8125/8639913768_980ee1a1e3_b.jpg

J’ai déjà des réservations pour Mai alors réservez vite :)

https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/155754_10152774604045601_110469465_n.jpg

plus de cette merveilleuse session photo avec la belle et adorable Elenwë Moon

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152725165860601.1073741830.133998520600&type=3

Autrement je recherche toujours des jeunes filles de 16 ans pour un projet perso autour du thème “sweet sixteen” où montrer l’adolescence sur ces différentes facettes.

Et aussi des jolies filles grandes et minces intéressées pour faire du semi nu en extérieur, de façon douces et sensibles( rien de vulgaire)et majeures cela va de soi.

Sinon pour le moment je n’ai besoin d’aucun autre modèle, sauf si gros coup de coeur donc osez toujours :)

C’est quoi une séance photo boudoir?

Les gens posent souvent cette question car en France ce style de séance photo bien que de plus en plus répandu n’est pas encore bien connu du grand public.
Seulement ce serait un tort de penser que le grand public français n’est pas prêt pour ce genre de shooting si nos amis des states avec leur floppée de paradoxes ;) le sont.

Je suis certaine que beaucoup de personnes aimeraient mais n’osent peut être pas, c est peut être le moment de se lancer,se faire offrir une petite séance boudoir pour son anniversaire ou autre, pour faire un cadeau à son chéri ou juste à soi, parce que ouais s’aimer c’est important dans ce monde qui manque de coeur , d’ouverture d’esprit et de cruellement de pensées positives!

Le boudoir, vous pouvez voir sur wikipédia,c est très Marie antoinette, c etait une petite pièce entre la chambre à coucher et le salon, une pièce où les femmes pouvaient discuter en toute intimité.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Boudoir_%28salon%29

Alors c’est quoi?

Les photos de boudoir, sont des portraits mêlants féminité, douceur, sensualité et émotions.
Non seulement la femme mais aussi les différentes femmes (en elles) sont révélées.
Selon moi cette séance photo est intimiste par conséquent, je souhaite souvent connaître un peu la personne d’abord.
D’une part pour bien comprendre son attente et aussi afin que la séance se déroule dans la confiance et le respect mutuel.

La séance boudoir peut aider la femme après un accouchement à renouer avec sa féminité parce que cette séance n’est aucunement réservée aux sylphides de la mode.
Elle peut aider à mieux s’accepter, se voir différemment et se sentir mieux dans sa peau,s’affirmer.

Comment se passe une séance boudoir?
Lieu:
où chez vous ou chez moi à  Seclin, selon ce qui sera le mieux pour une belle séance.
La séance boudoir peut être faite en intérieur : salon et chambre. Mais aussi une partie en extérieur: jardin, terrasse, veranda avec plein de fleurs c’est magnifique, évidemment si vous aimez les fleurs comme moi :)

Vêtements:

alors beaucoup de gens prennent la séance boudoir et la transforme en une sorte de stéréotype, faut mettre des portes jarretelles, une nuisette, des colliers de perles. Pas obligé! et surtout si ce n’est pas vous,cela ne sert  à rien, à moins évidemment que vous souhaitiez des photos ” pas vous” et ça aussi c’est possible.
Anything’s possible ;)

Seulement je pars du principe qu’une personne qui paye pour une séance photo souhaite avoir des images qui lui ressemble, conforme à son univers et sa propre idée de la féminité.
Alors côté fringues, prenez celles dans lesquels vous êtes à l’aise, valorisée et vous vous sentez belle!
vos plus beaux dessous si vous souhaitez vous dévoiler un peu, un long gilet, un foulard ou voile, des bijoux, des bas ou des chaussettes montantes et tout ce qui parle de vous ,de votre féminité et de qui vous êtes.
mais ça nous en discuterons plus amplement.

Thème : la séance boudoir peut aussi avoir un thème, créer toute une ambiance,féerique, romantique, il est aussi possible de réserver une chambre d’hôtel, aux frais de la cliente ou peut tout à fait rester une simple séance de portraits intimistes.

Lors de la séance nous discutons (ou pas à votre convenance) je vous aide à vous mettre à l’aise, à vous guider pour les poses et le stylisme.Je peux même vous maquiller si vous ne vous sentez pas douées pour cela ou même faire appel à une maquilleuse( aux frais de la cliente).

                                                       ************************

Pour ma part j’ai fait énormément d’auto-portrait( j’ai donc la chance de connaître les deux côtés du travail photographique) que l’on pourrait classer dans la catégorie boudoir car j’avais aussi besoin de m’affirmer et de mieux m’accepter corps et âme.Je sais donc que l’on n’est pas forcément à l’aise devant une inconnue mais je pense que le fait que je sois une femme aidera et puis je suis une personne très à l’écoute, attentive aux autres.

 

 

 

Ces auto portraits datent de 2008 à l’époque je n’avais qu’un petit appareil photo sony et même pas un trépied.

 

Plus récemment j’ai fait ça:

 

Voici un extrait de différentes sessions boudoir afin de vous montrer une idée de ce qui est possible de faire.

 

 

Les séances boudoir, ne sont donc pas forcément dénudées. C’est selon votre désir, ce que vous voulez montrer.C’est avant tout un moment pour vous ou vous êtes la princesse , la star et la photographe( moi ;) s’attacher à révéler le meilleur de vous même.

Il peut y avoir du semi artistique, toujours de façon très douce, poétique et dans l’optique de célébrer la féminité mais pas de choses vulgaires.

 

(Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi certaines personnes me demandent ça, messieurs tous nus et couples pervers soyeux heureux dans votre monde mais laissez le mien tranquille merci.Restez chez vous!)

 

La femme est encore trop jugée sur ce genre de choses et ça a le don de m’exaspérer, même si maintenant pour ma part les gens peuvent evidemment dire ce qu’ils veulent cela n’aura pas d’impact sur ma vision des choses ou ma façon de faire. ;)

 

Les femmes sont belles mais pas que!

Les hommes pensent que c’est suffisant enfin une sorte d’hommes.

Les femmes ont différentes facettes, elles peuvent être sensuelles, introverties, femmes enfants, pin up, mère de trois enfants, des soeurs, des amies,des amantes, elle travaille, elle gère des tas de choses à la fois, sont pour la plupart de vraies pieuvres multi tâches pour gérer le quotidien, les femmes peuvent être des sorcières( dans le sens positif et aussi dans le côté enjôleuses) des fées, des princesses, des geeks, des guerrières de la lumière etc.

Les femmes ont énormément a révéler de leur personnalité et de leurs émotions.

Et c’est avant tout ce que je recherche à montrer dans mon travail, la lumière qui émane de la féminité.

 

 

Si les femmes dévoilent leurs charmes leur féminité elles sont vite mises dans une catégorie.

J’ai envie de dire à ces gens là de se regarder d’abord, l’étroitesse d’esprit c’est souvent comme le reste ;) là je m’adresse aux si charmants misogynes, qui comme nous le savons toutes très bien sont partout.

 

Seulement les filles, ouais, le pire c’est qu’il y a aussi des misogynes chez les filles. Dans notre propre maison, qui l’eût cru?

oui hélas, mais si vous réfléchissez un peu vous allez toutes vous remémorisez une histoire,un mot de travers, un truc.

Ce mépris que des filles ont d’un seul coup envers d autres filles, qu’elles vont cataloguer de tous les noms parce que c’est facile de mettre une étiquette et d’essayer de piétiner une personne qui dérange.

 

Mais dérangeons! c’est comme ça que l’on réussit!

La vraie réussite, le vrai succès dans la vie c’est avant tout d’être soi même et de vivre SA vie, pas celle des autres, pas celle que tes parents , ta belle mère,tes ex ,tes amies,tes “ennemis”et tout le reste voudraient pour toi.

On aura tous la même fin non? ;)

 

nb : si vous aviez d’autres questions concernant les séances boudoir n’hésitez surtout pas!

 

 

pour réservez une séance

Heleninasame@gmail.com

 

 

Continuer son propre chemin, vivre ses rêves dans ce monde réel

Je fais tout en anglais alors parfois c’est difficile lorsque je me retrouve sur des settings en français sur mon blog.
libellés? tags! c’est tellement plus court.
C’est comme tellement d’autres mots, maintenant c’est si long, alors que NOW a tellement plus d’impact!
Ceci étant dit, je déteste dire shootings.
Je trouve que ce mot a bizarrement et sans doute à tort une connotation arrogante non?
Genre je me la pète je fais des shooting.
Donc non c’est juste par flemme et que la langue française aime trop les longs mots et qu’il faut courir après le temps.
Urgence de vivre.
Je reçois constamment des mails de recettes que je ferai plus tard, des trucs que j’achèterai plus tard et qu’au final on ne fait jamais. Avons nous besoin de tout ça dans le fond?
Je crois surtout qu’on parvient à nous faire croire qu’on en a besoin, qu’on sera plus heureux avec telle ou telle chose, comme toutes les beauty box et autre conneries dans le genre.Ils sont forts quand même ces gens là de nous faire payer pour tester des échantillons, c est juste un autre concept commercial mais si nous sommes si nombreux à payer très bêtement pas étonnant que ça marche…enfin ça ,ça fait partie du monde dont je refuse de faire partie.
J’ai mes moments de superficialité, je dis ça un peu pour plaisanter, je parlerai un jour de la beauté/bien être que l’on qualifie trop souvent de superficialité.Mais pour ma part ça reste bons plans, soldes et autre promos ;)

Même pas le temps d’ouvrir tous mes mails et quant à ceux qui sont intéressants je prends le temps d’y répondre mais je peux assez rarement faire tout ce que je veux tout de suite.
Parfois je me demande pourquoi on vit comme ça tellement virtuellement, avec de longues liste de choses à faire, demain, après,plus tard.(jamais?)
Oui, jamais est si vite arrivé.
Cette angoisse de ne jamais pouvoir tout faire, c est bête n’est ce pas?
Il faudrait pouvoir lâcher prise et accepter que les jours n’ont que 24heures et que parfois c’est bien aussi de se poser, se retrouver, faire des choses simples, s’émerveiller encore sur les petits détails qui nous entoure.

Même mon blog j’aimerais pouvoir écrire une fois par semaine au moins mais sans doute que plus souvent me ferait du bien ,juste pour mettre mes idées et pensées à plat.
Dire qui je suis, parler de mon travail, mes projets, mes rêves, être moi même ,juste honnête.
Lorsque les gens s’auto proclame Artiste, on a tendance soit à les mettre sur un piédestal soit à les détester.
Dans ce milieu là les gens ne vous font pas de cadeau.
Sans doute aussi que le mot artiste n’a pas une bonne connotation quand on se présente ainsi.

Mais c’est quoi un artiste selon toi? lui?elle?
c’est comme le succès , la définition dépend de chacun, de notre vision des choses.

Il y a énormément de chacun pour soi dans le milieu artistique, de jalousie mais j’ai envie de croire qu’il doit rester des personnes sympa qui restent humaines et honnêtes.Il reste des personnes qui ont envie de partager ensemble, pas de comparer les succès, talents ou autre.

Lorsque je n’étais pas encore certaine de vouloir me lancer je faisais des shoots gratuits et donc je cherchais des modèles et une fille auto entrepreneuse est venue m’agresser sur un forum.
Cela m’a marquée car j’ai cru d’abord que c’était un homme, je suis habituée à recevoir l’agressivité masculine et je sais pourquoi ;-)
Donc cette fille était en colère frustrée, parce que forcément selon elle je devais lui voler des clients potentiels.
Ce qui je l’avoue n’est peut être pas tout à fait faux, mais faut arrêter aussi de se rendre malade sur ce genre de choses.
Je pense que lorsqu’un modèle a décider qu’elle ne payerait pas pour un book elle se débrouillera en ce sens.
Elle n’aura pas toujours le résultat escompté, mais elle pourra aussi avoir de belles surprises.
C’est la vie.

En gros there’s enough sky for every star.

Et ceux qui recherchent un photographe pour une occasion : maternité,portrait, boudoir,trash the dress etc.
ils cherchent un plus,un style, et je pense que le prix que l’on est prêt à mettre dans une séance photo dépend aussi de son implication dedans, des souvenirs que l’on veut graver, l’émotion, la valeur sentimentale que l’on y met.

Ha oui c est la crise, tout le monde préfère payer un shoot à 20/30 euros, je comprends bien.
Tout dépend aussi de nos priorités, certaines personnes mettront 500 euros dans un sac à main de marque ou une paires de shoes et d autres préféront immortaliser des moments de leur vie, garder des souvenirs, les conserver pour leurs enfants plus tard.

Mais c’est la crise pour tout le monde et si un photographe auto entrepreneur comme moi souhaite essayer d’en vivre alors mes tarifs sont tout à fait honnêtes.

Je m’attache à ne pas devenir aigrie envers ces photographes qui bradent leur travail, je ne suis personne pour les juger et chacun fait ce qu’il souhaite.
Mes tarifs donnent une valeur aussi à ce que j’ai à offrir.
Et je voudrais encore moins m’énerver envers les photograhes amateurs qui font des shootings gratuits.
On passe tous par là et tout le monde ne rêve pas de devenir photographe.

J’aime écrire pour ranger le grenier de ma cervelle,prendre ce temps là pour moi, parce que depuis que je suis maman de deux petits bouts de 17 mois d’écart c’est souvent le bordel.

A l’intérieur à l’extérieur.

sourire.

En même temps si tu as été une ado joyeusement bordélique ça m étonnerait que tu deviennes une adulte super ordonnée ;)à moins d’un miracle…mais en même temps il y a plusieurs facteurs à tout ça.

Mieux vaut vivre le temps qu’on a à faire des choses qui ont du sens plutôt que de passer sa vie derrière la moindre miettes de pâte à modeler non?

Recemment je faisais cette constation que tous les gens que je croise ont des cernes.Je me lamentais, mais au final on en est tous là.Est ce que cela signifie que nous sommes tous fatigués? que nous ne cessons de courir,de vouloir toujours en faire plus? Optimiser notre temps précieux?

Est ce que nous ne pouvons pas avoir le droit à un sommeil réparateur?Devons nous craquer et nous acheter tous ces rollers anti cernes et autres crèmes qui dissimuleront autant que faire ce peut notre fatigue?

Je sais bien nous vivons pas aux pays des bisounours, mais quand même, je trouve ça cruel.

Après lorsque les gens ne sont pas raisonnables ok ils l’assument ou pas.

Mais pour ceux qui essaient de tout faire, être là partout, joindre les deux bouts, équilibrer leurs vies.

C’était la journée de la femme la semaine dernière, et les femmes doivent être tout à la fois, tout gérer…cette réalité que parfois on ne peut plus s’arrêter et prendre simplement le temps de vivre et d’être avec ceux qui compte car ce temps là on ne le revit jamais.

j’avais pris cette citation de Tori amos:

“All of us as mothers are pushed to the edge sometimes and need another hand or some higher self to reach out to remind us that, more than anything, we want to be with the ones we love, even if we can’t make it all okay. I think it’s the hardest when we can’t make things okay, when we can’t give the husband his job back, when we can’t make the hurts go away. Yet the truth is, we’re irreplaceable as mothers. Nobody can fill our shoes. I felt like that was something we all needed to pass around to each other, because sometimes we suffer in silence and keep our downs in private. I tend to keep them there. These have been some dark times in the last year, but we’re not alone. All of us have to reground ourselves and remember that success is sometimes being able to survive tumultuous times and to be a safe port in a storm. “(tori amos)”

 http://www.babble.com/celebrity/celebrity-moms/tori-amos-blueberry-girl-and-motherhood/

J’adore ce qu’elle dit ici,  c’est tellement vrai.

Le fait que les mères souffrent en silence, ce qu’elles supportent, elles sont les piliers de la famille.Je crois qu’il y avait cette chanson d’Alanis, the heart of the house. Elles sont le coeur de la maison, c est à elle de gérer l’équilibre du foyer, la paix des coeurs.

Nous sommes irremplaçables, même si nous doutons parfois d’être à la hauteur ou de bien faire les choses. 

En tant que mère au foyer et mompreneuse, j’essaie d’équilibrer mes vies. Je suis encore agacée par les remarques des gens mais je sais ce que je fais et peu importe si je ne suis pas prise au sérieux ou si j’entends des choses qui sonnent comme : moi je travaille.

J’ai envie de dire , moi aussi je travaille et pas qu’un peu, j’ai les mêmes cernes que toi sous les yeux et je ne peux pas tout faire en une journée.


Il y a aussi cette idéal de l’image que l’on doit donner,surtout dans le monde virtuel, les réseaux sociaux sont un peu flippants pour ça.C’est à qui s’affichera le plus.Sa réussite, sa famille, son niveau social , sa garde robe etc. Le monde des apparences qui génèrent envie et comparaisons stupides. Et puis l’individualisme qui fait que les gens t’ajoutent de façons intéressées.

ça c’est un peu lassant mais bon il suffit d’être lucide et de garder de la distance. Pas d’amertume! J’ai fait aussi de belles rencontres sur les réseaux sociaux et autres forums et galeries en ligne.

Des personnes très intéressantes, qui m’inspirent, m’encouragent.

 

 Je préfère garder du recul là dessus, c est aussi pour cela que j’hésitais à blogger, j’avais arrêté par manque de temps et par besoin de rester dans un cocon familiale à la naissance de ma fille, je ne voulais plus que le monde virtuel envahisse trop ma vie réelle et aussi ne plus m’exposer.

Mais ne plus s’exposer au regard d’autrui lorsque l’on est artiste cela n’a pas de sens, on a ce besoin de partage, de trouver les âmes qui entrent facilement et comprennent un peu notre univers et d’où l’on vient.

Ces personnes  qui disent ” moi aussi” ” je comprends” ces personnes avec qui on parle facilement sans avoir à mettre un masque.

 

 En tout cas j’ai décidé d’être honnête et avouer que tout n’est pas si rose, ni si facile même si les gens s’étonnent car parfois la productivité et les photos de sourires d’enfants montrent une part de la vie qui peut rendre envieux.

L’essentiel est de garder à l’esprit ce que l’on a la chance d’avoir et de continuer son propre chemin.

J’ai énormément de chance de partir en vacances en juin à Le barcarès.

Ce sera nos premières vraies vacances en famille.

Je me justifie en disant que cela fait 8 ans que je ne suis pas vraiment parti en vacances et surtout dans le sud! Enfin revoir le soleil;) Mais la vérité c’est que je pense que je les ai mérité ces vacances!Je suis très heureuse de découvrir une nouvelle région de France où je n’ai jamais mis les pieds.J’imagine déjà toutes les photos que je vais prendre mais je vais surtout essayer de me reposer, vivre l’instant, ce que l’on oublie de faire dans nos quotidiens souvent trop speed.

Avant/Après un petit extrait

http://heleninasame.files.wordpress.com/2013/04/dsc_0012.jpg?w=640

Un petit avant/Après pour montrer le travail, l’ambiance que je crée avec mes photos.

Alors ça prend pas toujours 5 minutes, tout dépend de ce que l’on souhaite créer et exprimer, selon la photo, le thème, mon humeur du moment.
Il faut tester pleins de choses pour trouver les tonalités justes, sans excès, ce n’est pas toujours facile de ne pas en faire trop.

Mais c’est ce que je n’aime pas quand la photos devient trop irréelles, beauté plastique.
Je veux que mon travail reste humain, authentique.

Je recherche de la beauté sensible, vivante, intéressante,qui touche l’âme pas les couvertures de magazines.
J’aime les imperfection.
Je ne vais pas me leurrer ou être hypocrite j’aime quand ça brille, la beauté qui fait mal, mais après tout cela reste si subjective que  les modèles que je vais trouver belles les autres les trouveront peut être quelconques ou pas leur genre.

Naissance d’hélènina à travers l’auto portrait et mon chemin vers les Muses

J’ai longtemps travaillé l’auto portrait seule dans ma chambre ou dehors.Plus souvent dans ma chambre, à l’intérieur parce que j’ai toujours eu ce petit côté ermite que j’avoue j’essaie de changer avec le temps.

D’une part parce que je suis très solitaire et introvertie mais surtout par besoin de créer à partir de ce que je connais ou ai envie de mieux connaitre, de voir différemment. J’ai appris ainsi à me re-créer, à exprimer ce qu’il y avait au fond de moi. Chaque émotion , chaque histoire, chaque moment devenait une image de moi, qui n’était au final jamais vraiment moi car nous savons tous que les images mentent tout comme le reste.

Ce que nous sommes vraiment c’est l’ether, insaisissable, l’âme.

J’ai eu mes premiers modèles, des inconnues trouvées sur le net fin 2007. Après ce premier essai très sympathique le naturel est revenu et le besoin d’isolement. Ce que j’aime dans le travail avec les modèles c’est la rencontre et la prise de risque qu’il y a à essayer de partager son univers avec quelqu’un d’autre. Et puis tout artiste a besoin de Muses. Bien sûr il y en a des tas en moi, Muses dans mes cheveux,Muses de mon passé, Muses du grenier etc. j’ai besoin de nouvelles couleurs et de nouvelles toiles, de trouver les mots à travers de nouveaux regards.

C’est ce qu’il y a de plus intense pour moi dans la photographie.

Le regard le regard de l’autre,le modèle, le mien qui se renouvèle à chaque fois derrière l’objectif, selon l’objectifs, selon aussi les humeurs du moment. Le regard du modèle sur mon travail et sur ma façon de la voir, de lui rendre son âme au final.

On plaisante parfois sur le fait que prendre une photo c’est voler l’âme de l’autre. Pour moi c’est différent je rends l’âme. c’est amusant dit comme cela.

Peut être que cela a du sens au final,je meurs en révélant la beauté des autres, en acceptant l’impermanence, la fugacité, le côté volatile de toute chose.

J’essaie de capturer l’insaisissable, quelle jolie utopie ou grande prétention. sourire.

Et puis ce que l’on offre on le perd. Don de soi.

En morceaux, en images et en mots. En Lumières et en ombres. Mais il est vrai aussi que donner a une aussi belle intensité que le fait de recevoir,c’est peut être un leurre car j’ai aussi eu des modèles qui m’ont parue pas plus investies que ça ou trop distantes, timides?

Je devrais comprendre cela.

Mais il est plus souvent arrivé que je sois vraiment très reconnaissante envers les modèles qui ont posé pour moi. Même pour seulement une ou deux photos magnifiques ça en vaut la peine, c’est un chemin qui me plait. C’est un plaisir de créer les images que je trouve belles, que je recherche, qui disent quelque chose, racontent une histoire,évoquent différentes émotions selon la personne qui la regardera.

Et comme tout artiste j’aime le regard de l’autre qui comprend mon univers, qui lit mes histoires ou ses histoires à travers mes souvenirs et ceux à venir. C’est un soupir. Comme un soulagement, la douce illusion d’être lue ,vue,comprise.

J’ai envie de belles rencontres photographiques cette année rémunérées ou non. C’est clair que je préfère être rémunérée pour mon travail ou à la rigueur être remerciée par un petit cadeau pour mes enfants ou pour moi comme ça a eté fait l’an passé.

Les photos que j’offre sont un cadeau c’est dans le temps que cela vous semblera encore plus concret. Et ce n’est pas par prétention que je dis cela, je dis seulement que j’y mets mon âme, mon être, mon humanité et je vous regarde j’essaie de vous voir,voir ce que vous me montrez.

Un ami m’a dit une fois un très joli compliment ” on voit ta bienveillance et ton humanité dans tes photos” ça m’a touchée parce que c’est tellement vrai. Autant je suis esthète j’adore le beau, les visages qui renvoient la lumière, les yeux qui brillent et hypnotisent, les jolis corps, les détails, autant j’aime encore davantage l’humanité d’une personne derrière son apparence.

J’aime les failles, les blessures, les défauts. Je ne suis pas faite pour faire uniquement dans la beauté lisse digne des fashion magazines.

Mais j’adore les belles photos de mode quand elles sont créatives, qu’elles nous emmènent quelque part, quand il y a une réelle démarche artistique,une originalité.

Je recherche des modèles différentes pour plusieurs séries que j’aimerais réaliser cette année voici les thèmes( pas de titres officiels pour le moment)de préférence de 15 à 20 ans et jusqu’à 25 ans max( avec évidemment des exceptions ;)selon ce que je recherche à exprimer et les thèmes choisies.

*Pirate Daughters

*Banshees

*Les couleurs( je pense que ça demandera beaucoup de temps)(si vous vous sentez une affinité particulière pour représenter une couleur)

j’aimerais aussi revisiter quelques contes de fées mais pour cela il faut que je me documente d’abord. J’ai aussi très envie de faire de faire du nu artistique( avec des filles majeures), enfin du semi nu comme ces deux photographes que j’admire énormément:

http://www.micmojo.com/ http://www.hannescaspar.com/

Je recherche des modèles pas forcément magnifiques même si c’est plus agréable à regarder on ne va pas se leurrer.

Je ne crois pas en la laideur je suis trop idéaliste pour ça, ou alors celle de l’âme, le manque d’empathie, l’égocentrisme à l’extrême et toutes les intolérances, la misogynie. ça c’est laid! j’aimerais beaucoup aussi faire une série de thérapie par le portrait,ce serait très intéressant et enrichissant.

J’avais lu le comment sur un forum d’un photographe blasé ou trop direct qui disait qu’on faisait du meilleur boulot avec des moches qu’avec des belles et que les belles de toutes façon on passait des heures à leur retoucher la peau au maquillage ou logiciels. Bref.

Je suis d’accord sur le fait que de vouloir photographier uniquement des belles personnes révèlent un manque de confiance en soi. Parce que si l’on sait qu’on fait de belles photos alors on révelera le meilleur de la personne et donc toute sa beauté transparaitra et elle même en sera agréablement surprise!

ça aussi c’est une de mes récompenses, quand les filles qui ne se trouvent pas jolies se voient enfin belles à travers mes images, à travers mon regard. ça c’est un cadeau mutuel.

Ce que j’attends d’un modèle c’est d’être touchée , inspirée, surprise! j’aime l’innatendu, j’aime que le modèle prenne des initiatives, soit créative, apporte des accessoires originaux à utiliser lors de la séance photo.

Le modèle idéal c’est quelqu’un d’autant passionné que moi par le côté artistique de la photographie,quelqu’un d’humble, de touchant. j’aime les modèles qui savent être expressives, entrer dans un rôle, révéler les différentes femmes qu’il y a en elle, oui quelqu’un de métamorphosable. C’est d’ailleurs la grande qualité d’un modèle : l’expression.

La beauté ne suffit pas si tu te la joues merlan frie, il faut vraiment que quelque chose vienne des tripes autrement on s’ennuie.

Après il faut aussi doser, éviter de surjouer et ce n’est pas un exercice facile.

J’ai eté mon propre modèle et aussi modèle pour d’autres personnes donc je connais bien les deux côtés. Il faut avoir confiance en soi, au moins ce jour là et surtout évidemment confiance en l’autre. C’est le regard bienveillant du photographe qui fait que l’on se sent belle.

(toutes ces photos de mon archive de 2008 sont des auto portraits sauf la première polaroid) Eh oui le temps m’a changée , ma vision du monde et moi moi même sommes différentes depuis que  j’ai eu deux adorables petits monstres ^_^ Mais j’ai réussi à continuer de faire quelques self portraits , un extrait ici

 

http://www.flickr.com//photos/mademoisellehelenina/sets/72157632446736888/show/

Je déteste quand les gens disent : on ne te reconnait pas sur les photos.

Que ce soit les miennes ou celles des autres.

C’est normal une photo ne dit pas qui tu es, elle dit qui tu peux être à travers un regard,une émotion,un moment, une lumière,elle dit aussi ce qu’il y a en toi etc. ((c’est pour ça les filles qui font des photos affligeantes, bouche en cul de poule(brrr je hais cette expression)allongée sur une bagnole parce qu’un homme a vu la femme comme ça( vous avez envie d’être à l’image d’un homme? de ce qu’un homme un peu misogyne voit de vous? vraiment?aaah tous ces chers faux tographes soupir…) Personnellement quand on aime la femme je pense qu’on la met en valeur, on ne la ridiculise pas ou on lui donne pas ce côté objet. Respectez vous personne ne le fera à votre place et au final du nu artistique peut être tellement plus beau touchant vrai et intéressant que des trucs pathétiques et sexistes.J’en reparlerai plus tard.)) Et les gens qui blâment sans cesse la retouche d’image m’exaspèrent.

Autant je déteste aussi que l’on gomme tout et que le visage soit tout lisse( ce que je faisais trop du temps où je n’avais pas de rides ^__^;;)autant je trouve ça stupide de ne pas utiliser quelque chose pour corriger,embellir.Je ne vois pas l’intérêt de conserver l’acnée d’une personne sur une photo.

Il ne faut pas diaboliser les logiciels de retouches.

J’adore l’argentique,j’admire des photographes qui en font même certains ne font que ça ,ça me fascine et j’en ai fait aussi moi même avant et j’espère pouvoir en refaire mais je n’ai pas trop les moyens et là j’ai très envie d’acheter un nouvel objectif et aussi un nouvel appareil photo, seulement soyons positive tout en restant réaliste c’est peu probable que les deux arrivent cette année mais qui sait de quoi demain sera fait ;)

Voilà je vais essayer de blogger cette année, pour partager mon travail (entre autre)différemment, de la façon qui me ressemble le plus avec les mots et avec une franchise presque enfantine.

sourire.

Il y a un mot en anglais pour ça ‘ candid’. Parce que c’est ce que je suis avant tout: honnête. Je suis une conteuse d’histoires, je mens artistiquement parfois pour mieux dissimuler toute vérité et aussi parce qu’il n’existe pas qu’une seule vérité,c’est chacun la sienne non? Il y a toujours une part d’expression et une part d’imagination dans l’art. on se dit, on se cache,on s’imagine, on se ment, on se livre ou se délivre. On s’enivre parfois, du ‘creative chaos’. Parce que c’est une soif intarissable de toute façon.On le sait. On boit encore. Il y a sans doute pire comme dépendance ;) Mais j’ai besoin d’écrire, de partager, peu importe si j’ai un retour. J’ai trop longtemps perdu mon temps à la recherche des âmes connexes. si vous m’avez lue n’hésitez pas à me dire coucou je me sentirai un petit peu moins seule du haut de la plus haute tour de mon château(sépulcre? ^^)